L’on se préoccupe beaucoup de la santé pour ne pas dire du bien être des managers et c’est une bonne chose car il est utile de les accompagner dans une époque où le changement devient la norme dans les organisations. Travailler c’est aussi prendre des risques, relever des défis, dépasser les obstacles. Et souvent cela génère du stress.

La notion de stress ou de syndrome général d’adaptation a été introduite par l’endocrinologue Hans Selye, un des premiers chercheurs à s’être intéressé au stress dans la première moitié du XXe siècle. Il définit le stress comme l’ensemble des moyens physiologiques et psychologiques mis en œuvre par une personne pour s’adapter à un événement donné. Pour l’Agence Européenne pour la Sécurité et la Santé au travail, le stress survient lorsqu’il y a déséquilibre entre la perception qu’une personne a des contraintes que lui impose son environnement et la perception qu’elle a de ses propres ressources pour y faire face.

Autrement dit si les ressources pour faire face à l’événement stressant sont suffisantes pour s’adapter il n’y a pas de conséquences.  À l’inverse, si les ressources sont insuffisantes, des problèmes de tout ordre sont susceptibles de survenir. Il se produit alors un cercle vicieux,  il y a épuisement et les conséquences du stress peuvent causer des problèmes de santé.

INFORMATION SUR LA FORMATION

error: Content is protected !!